• Comment vous présenteriez-vous aux lecteurs ?

Je suis auteure de plusieurs nouvelles et d’une novella. J’aime écrire des récits où mes héros souffrent. C’est cruel, je sais, mais c’est malheureusement ainsi que l’inspiration me vient.  J’espère que vous apprécierez mes histoires !

  • Je vous présente : Jennifer Didi

Jennifer est une grande fan de littérature SFFF, de romans young-adult et new-adult. La lecture est devenue son métier : lire, écrire, et profiter des ronrons de ses chats adorés sont ses principales occupations.

  • Quel message voudriez-vous transmettre à vos lecteurs ?

Merci de me lire, d’oser plonger dans mon univers.

  • Pourriez-vous nous raconter comment vous avez commencé à écrire ?

J’ai commencé sur une machine à écrire vers mes 10 ans. Mon premier texte, si on ne compte pas les chansons et poèmes, était un polar. Je n’ai malheureusement jamais pu le terminer, mon héroïne étant morte trop tôt dans l’intrigue.

  • Que représente l’écriture pour vous ?

Du plaisir, tout simplement.

  • Pourquoi êtes-vous devenu auteur ?

Il n’y a pas vraiment de pourquoi. Un jour, j’ai été inspirée et je me suis lancée !

  • Exercez-vous une profession en parallèle de l’écriture ?

 Oui, plusieurs même.

  • Dans quelles conditions écrivez-vous ? Avez-vous des rituels ?

       Je n’ai pas vraiment de rituel. Le principal étant d’avoir mon ordinateur sous la main.

  • Avez-vous un lieu privilégié(s) pour vous écrire ?

Oui, un canapé dans ma chambre.

  • À quoi ressemble une journée type consacrée à l’écriture pour vous ?

Cela n’existe pas. Je ne consacre jamais une journée entière. J’écris quand j’en ai envie, uniquement. Sinon cela n’est plus du plaisir pour moi.

  • Quand avez-vous écrit votre premier livre ?

Mon premier texte est une nouvelle qui est sortie dans le recueil « Une goutte de trop ». Il n’est plus disponible à la vente, malheureusement. Ma nouvelle s’appelait « Âme Vitam Aeternam » et était dans le genre thriller horrifique. J’ai particulièrement aimé ce texte et j’espère qu’il trouvera sa place ailleurs.

  • Avez-vous suivis des cours spécifiques pour cela ?

Non, pas du tout.

  • Combien de temps mettez-vous pour écrire un livre ?

Mon seul livre solo est « Le supplice de la Saint-Valentin ». C’est une novella, donc un texte assez court. Je ne me souviens plus combien de temps j’avais mis à l’écrire, quelques mois c’est certain.

  • Avez-vous un pseudo ? Si oui pourquoi ? Quelle est sa signification ?

Oui, je suis sous pseudonyme. Jennifer est mon vrai prénom, Didi mon surnom. Avant d’être auteure, je suis chroniqueuse littéraire et j’ai toujours écrit sous ce pseudonyme. Il me semblait logique de le garder. Et puis, un nom de famille peut changer, un pseudonyme reste !

  • D’où vient votre inspiration ?

De ce que je vis et ce que je vois.

    • Comment vivez-vous vos écrits, personnages ?

Je les imagine parfaitement, ils vivent dans ma tête et j’aime les voir évoluer.

    • Vous imprégnez-vous d’eux ? Parlez-vous à vos personnages ?

Non, je ne parle pas à mes personnages, ils restent le fruit de mon imagination et n’ont pas d’âmes. Ils subissent mes caprices et j’adore cela !

    • Pour créer vos personnages vous inspirez-vous de votre entourage ?

Habituellement non, mais j’ai fait une exception pour ma nouvelle « Prête à tout » du recueil « Fairy Valentine ». J’ai voulu mettre à l’honneur un couple d’amis à qui je tiens particulièrement.

  • Quel est votre parcours au niveau littéraire ?

J’ai toujours été passionnée par la lecture. Je suis devenue chroniqueuse littéraire en 2013 pour plusieurs sites et le suis toujours. J’ai fait partie de plusieurs comités de lecture, je suis bêta-lectrice pour des auteurs et j’ai réellement commencé à écrire en 2015.

  • A propos du métier d’auteure : 
    • Est-ce que le métier d’auteur est difficile ?

Ce n’est pas un métier pour moi, et cela ne le sera probablement jamais. Je n’en vis pas donc je n’ai pas vraiment de problèmes.

    •  Cela a-t-il été difficile d’être publiée ?

Non, pas vraiment. Sur cinq textes que j’ai proposés, trois ont été retenus. Les autres méritaient d’être approfondis ou tout simplement ne correspondaient pas à ce qu’attendait la maison d’édition.

    • Qu’éprouvez-vous avant la sortie d’un roman ?

J’ai toujours un peu peur, j’espère de tout cœur que mon texte plaira.

  • Connaissez-vous le syndrome de la page blanche ?

Non, puisque j’écris uniquement quand j’en ai envie, quand l’idée est déjà bien présente.

  • Avez-vous débuté sur wattpad ou une autre plateforme d’écriture ?

Non, je n’écris sur aucune plateforme. Cela me fait un peu peur de me dire que les textes sont déposés ainsi, avec quasiment aucune protection…

  • Que pensent vos proches (amis…) de vos écrits ?

Ils me soutiennent et je les en remercie. Ma mère est ma bêta lectrice, sans elle je ne serais pas rendu là. Ma belle-sœur, Valérie, lit toujours mes écrits et m’encourage. Enfin, mes amis sont toujours présents et attendent toujours avec impatience la sortie de mes textes.

  • Que voulez-vous transmettre à travers vos livres, écritures ?

Je veux transmettre l’envie de lire plus vite, d’être happé par l’histoire, de souffrir avec les personnages.

  • Quel est votre univers ?

Je peux écrire du thriller comme du fantastique. La seule chose que je n’arriverai jamais à écrire, c’est de la romance pure. Mon monde littéraire est fait de noirceur, de monstres (humains ou non), et de sang.

  • Pourriez-vous nous parler de vos Bébés
    • Pouvez-vous faire une liste de vos écrits et nous en parler brièvement ?

« Âme Vitam Aeternam » est mon premier texte. Il s’agit d’une nouvelle sortie dans le recueil collectif.

« Une goutte de trop » en 2016. Il raconte comment une policière va devenir la cible d’un tueur en série et va sombrer du côté des méchants.

« Le supplice de la Saint-Valentin » est une novella sortie en février 2017 chez Évidence Éditions. C’est une Dark Romance assez courte qui relate l’histoire de Delphine, jeune fille désabusée, qui va se faire kidnapper et séquestrer. Cette novella est ressortie dans une deuxième édition (la mise en page et la couverture changent) le samedi 02 mars 2019 !

« Prête à tout », ma nouvelle dans le recueil collectif « Fairy Valentin », sortie en février 2019 dans la collection Imaginaire d’Évidence Éditions. L’intrigue tourne autour d’une fée qui veut devenir humaine et qui devra faire des choix difficiles pour que son bonheur soit total.

    • Voulez-vous partager un lien vers une page de vos romans en ventes.

Le supplice de la Saint-Valentin : https://www.evidence-boutique.com/venus/le-supplice-de-la-saint-valentin

Fairy Valentine : https://www.evidence-boutique.com/imaginaire/fairy-valentine-recueil-saint-valentin

    • Avant-première : Pourriez-vous partager ici un extrait de votre dernier écrit ?

Extrait de « Prête à tout » :

« Le soleil perçait à travers les volets de ma cabane suspendue. Je me levai en hâte, aujourd’hui était MON jour. J’avais accompli quatre-vingt-dix-neuf missions, et les sages allaient m’expliquer en quoi consistait la dernière ce matin. Dire que j’étais heureuse aurait été un euphémisme ! Bien sûr, je regretterai la forêt et mes amis, mais, en tant que fée, il n’y avait rien de plus merveilleux, de plus exceptionnel et de plus gratifiant que de réussir la centaine de missions qui nous étaient confiées tout au long de notre existence féerique. Le stress n’avait aucune emprise sur moi, malgré la pression de la réussite : si je n’arrivais pas à mener cette mission à bien, une autre me serait confiée, et ainsi de suite, jusqu’à ce que j’y arrive. »

  • Vos histoires ont-elles un lien commun ? Si oui lequel ?

Il y a toujours de la souffrance dans mes écrits, même si ce n’est qu’à petites doses parfois.

  • Avez-vous des anecdotes à nous partager sur vos ouvrages ?

Ma nouvelle « Âme Vitam Aeternam » a été lue par une amie de ma marraine. Elle ne devait pas avoir été prévenue qu’il y avait des scènes assez horribles, car, lorsque je l’ai rencontrée, elle m’a demandé si je n’avais pas de problèmes. On peut écrire des choses noires sans avoir de problème, je vous assure ! 

  • Quel est votre dernier ouvrage ?

–> Lu : Sharakhaï Tome 3 Le voile des lances de Bradley P. Beaulieu

–> Écrit : Si on parle de textes finis, « Prête à tout », sinon je suis en pleine écriture d’un roman horrifique dont je ne dévoilerai pas le nom pour l’instant.

  • Laquelle de vos œuvres préférez-vous ?

Âme Vitam Aeternam. C’est mon premier texte et il correspond parfaitement à ce que j’adore lire personnellement.

  • Quel est pour vous le top 5 des meilleures livres ou auteurs ?

1 – La saga Anita Blake de Laurell K. Hamilton

2 – Enfants de l’ombre d’Anne Feugnet

3 – La saga A contract killer de Erin lyon

4 – La saga Rebecca Kean de Casandra O’Donnell

5 – La saga Rachel Morgan de Kim Harrison

  • Êtes-vous sensible à la critique littéraire ? (Constructive !)

Bien sûr ! Toute critique est bonne à prendre tant qu’elle respecte l’auteur et la maison d’édition.

  • Tenez-vous compte pour la suite de vos écrits des critiques ou avis des lecteurs ?

S’ils sont tous du même avis, oui.

News :

  • Avez-vous un projet en cours si oui pouvez-vous nous en parler ?

Je suis en train d’écrire un roman horrifique avec une partie mythologique. Je n’en dévoilerai pas plus pour l’instant !

    • Date de parution ou à quel moment de l’écriture êtes-vous ?

J’en suis à la moitié environ.

  • Quelle est la question jamais entendue que vous rêveriez que l’on vous pose ?
    • Écrivez-la ici svp : avez-vous des chats ?

Oui, c’est bizarre, mais je suis folle de mes chats et on ne m’en parle jamais !)

    • Réponse à celle-ci :

Oui, j’ai deux British Shorthair, ce sont mes bébés.

  • Cher auteur, aimeriez-vous vivre dans une histoire racontée dans un de vos livres ? Et si oui dans la peau duquel de ces personnages le voudriez-vous ?

J’aimerais bien entrer dans l’univers de « Prête à tout » et être Andréa. Pouvoir faire ce que je veux, sans conséquence, cela pourrait être top !

Photos de couvertures des romans

Jennifer Didi

Romans de Jennifer Didi

  • Le supplice de la Saint-Valentin : Dark romance
  • Fairy Valentine : recueuil sur la ST Valentin

Liens Amazon

Remerciements

Nous vous remercions pour cette Interview.

Celle-ci, fût pour nous un réel plaisir, que de vous parlez sur Facebook, d’apprendre grâce à votre interview un peu de choses sur vous & votre univers.

Nous espérons que vous, ami(e)s lecteurs : Découvrirez, ou redécouvrirez cet auteur.

–> Merci beaucoup à vous. Bisous cordiaux de notre part.

Nos partenaires

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial