Les aventures de Matt Borel Vol : 2 L'affaire Miroslav
  • Livre : Matt Borel Vol. 2 :
  • Pages : 224 pages
  • Titre : L’affaire Miroslav
  • Auteur : Jack Beagle
  • Éditeur : Les Éditions Daventure
  • Genre : Roman. Polar, Espionnage
  • Les personnages clés :

Matt Borel, Liloo, Professeur Bornellier,
Le prince Miroslav, la princesse Sophia,
Aldrich Von Strabism

  • Citation qui m’a marquée :

Tous ces évènements sont arrivés dans Matt et le président !
(Dépêchez-vous de l’acheter si vous ne l’avez pas lu.) Page 165 à *

  • Résumé de l’éditeur :

Quand il entend sonner à sa porte, Matt est loin d’imaginer que les vacances qu’il espérait pouvoir partager avec Liloo allaient prendre une tout autre tournure. Après l’affaire Obamo, la réputation du petit détective marseillais parvient en haut lieux et il se voit confier une affaire qui lui est difficile de décliner. Une nouvelle course contre-la-montre s’annonce alors. Matt devra s’assurer que rien n’empêchera le couronnement du prince de Boslavie, tout en sauvant l’avenir économique de l’Europe, menacé par un trafic de faux billets de grande ampleur. Au cours de cette nouvelle affaire, Matt découvrira que sa secrétaire Liloo cache plus d’un secret et le professeur Bornelier se verra contraint de sortir des sentiers battus. Une enquête haletante, où chacun devra affronter ses démons s’il espère revoir la cité phocéenne.

  • Extrait :

Le président Obamo venait à peine de quitter Matt et Liloo, après les avoir salués avant son départ, quand la sonnette de l’entrée retentit. Liloo alla ouvrir. Elle resta bouche bée devant la personne qui se présentait à elle. —Qui est-ce ? Demanda Matt, intrigué par le silence de sa collaboratrice. —Je ne peux pas le dire, Matt ! cria Liloo qui ne pouvait pas détourner son regard du visiteur. —Comment ça, vous ne pouvez pas le dire ? S’insurgea Matt en s’approchant. Sa gorge se noua lorsque Matt découvrit le mystérieux visiteur : le président de la République en personne venait le voir. Décidément, sa vie prenait un chemin qu’il n’aurait jamais pensé connaître quelques jours auparavant. Matt Borel, de son vrai nom Mattéo Borelli, fils d’immigré italien, petit détective marseillais, s’était retrouvé dans la cour des grands lorsque l’ancien président des Etats-Unis, Barry Obamo, fit appel à lui par l’intermédiaire de sa secrétaire, Sandrine Sido de Giverny, comtesse de l’île aux moines plus communément appelée Liloo. La réalité dépassa la fiction. Lui, qui rêvait de vivre les enquêtes de Philip Marlowe se retrouva en peu de temps dans la peau de James Bond. Et voici que maintenant, le président de la République française en personne sonnait à sa porte. Mais que pouvait-il bien lui vouloir ? —Puis-je entrer ? demanda aimablement le président, souriant. Sa question ramena Matt à la réalité. — Mais bien sûr, monsieur Mac… Chut ! Je ne veux pas que l’on prononce mon nom. —Ah oui, c’est vrai ! Alors, comment faut-il vous appeler… ? Monsieur le président ? —Appelez-moi Manu, voulez-vous ? Je suis resté très simple, vous savez ! Le président entra directement et se cala sur le fauteuil installé derrière le bureau de

Matt. —Je vais être très clair, monsieur Borel… —Appelez-moi Matt, voulez-vous ? Moi-même, j’ai horreur des chichis. —Très bien ! Je reprends, donc, si vous le permettez… ! Je vais être très clair, Matt… —Un café, monsieur le Président ? proposa Liloo. —Pas de président ici, je vous ai dit ! Réprimanda-t-il visiblement irrité d’être interrompu à tout bout de champ. Mais pourquoi pas… Sans sucre, s’il vous plait… ! Je reprends, donc… Je vais être très clair, Matt, la Fr… —Votre café, monsieur Manu ! interrompit Liloo en lui tendant sa tasse. —Écoutez ! Je ne vais pas y arriver, si vous m’interrompez tout le temps… s’énerva-t-il. Reprenant son calme, il poursuivit : —Je vais être très clair, Matt, la France a besoin de vous ! —De moi ? demanda Matt, écarquillant les yeux. Je ne vois vraiment pas en quoi je peux être utile à mon pays, je n’ai pas de compétences pour être ministre… À la rigueur, ministre de l’Intérieur, mais, une fois que j’y serai, il me viendra l’envie de retourner à l’extérieur, à coup sûr ! —Non ! Non ! Vous n’y êtes pas du tout, Matt. J’ai tout ce qu’il me faut comme ministre. En même temps, je ne dis pas… Si l’un d’eux venait à me faire défaut… Mais là non, c’est pour tout autre chose… Le Président s’arrêta, son regard se durcit et il reprit d’un ton plus grave : —La France court un grave péril… Nous sommes envahis de faux billets de banque. Et en même temps, nous ne sommes pas les seuls… Toute l’Europe croule sous les euros contrefaits. —Mais je ne vois pas en quoi je puis vous être d’une quelconque utilité ? —Pardon de vous le dire, mais vous êtes tout à fait l’homme qu’il nous faut. Mon agent spécial que vous connaissez très bien, Nick, vous a vivement recommandés, vous et votre petite amie Liloo… —Ce n’est pas ma petite amie, coupa Matt. Mais ma collaboratrice… —In-dis-pen-sable collaboratrice, se permit de corriger Liloo. —… Et le président Obamo n’a pas tari d’éloges sur votre compte, continua le Président. —Oui, mais je ne suis pas sûr de vouloir remettre ça de suite. J’ai besoin de vacances, maintenant. —Et moi aussi ! Ces derniers jours furent éprouvants, ajouta Liloo, qui ne voulait pas rester à l’écart de la conversation. —Pardon de vous le dire, mais l’intérêt de la France passe avant tout ! Nous avons saisi une grosse quantité de faux billets cette semaine, en provenance d’un petit royaume des Balkans, la Boslavie, et c’est la seule piste que nous ayons pour l’instant. Il ne faudrait pas la gâcher. —Tout cela mérite réflexion. Effectivement quand la patrie est en danger, on se doit de répondre présent… Mais, d’un autre côté, si je ne prends pas de repos, j’ai bien peur de ne pas être très performant. —Écoutez… Prenez quelques jours de vacances, réfléchissez et tenez-moi au courant… Vite ! Le président prit congé de Matt et de Liloo, espérant bien voir la fibre patriotique le faire changer d’avis.

  • Ma critique :

Je suis ravie de retrouver mon détective marseillais préféré et sa secrétaire aristocrate qui nous emmène cette fois dans une famille princière où doit être couronné le fils ainé Miroslav. Dans ce tome, on découvre un peu plus le professeur Bornellier qui est un personnage fort sympathique. Le méchant est toujours plus ambitieux celui-ci fut entraperçu dans le tome 1. La princesse Sophia joue un rôle que l’on ne penserait vraiment pas étant donné son statut. Il y a des rebondissements tout au long de l’histoire. Ce livre se lit rapidement, car il est de format pratique et la police d’écriture est agréable, le langage est courant, voire familier. Je recommande cette lecture qui fut un moment de détente et plaisir. J’ai hâte de lire les prochaines aventures de Matt et Liloo.

  • Mon ressenti de lecture :

Je me suis demandé à quelle sauce, on allait être mangé.
Moment de lecture très divertissant.
C’est avec plaisir que j’ai redécouvert ici Matt et Liloo

  • Remerciements :

C’est très chaleureusement que je remercie l’auteur Jack Beagle. De plus, ce tome m’est dédicacé.

  • Livre : Matt Borel Vol. 2
  • Titre du roman : L’affaire Miroslav

 Version papier 224 Pages

  • Auteur : Jack Beagle
  • Éditeur : Les Éditions Daventure
  • Genre : Polar-espionnage
  • Les personnages clés :

Matt Borel, Liloo, Professeur Bornellier,

Le prince Miroslav, la princesse Sophia,

Aldrich Von Strabism

  • Citation qui m’a marquée :

Page 85 : Une jeune femme prenait son bain dans la baignoire. (De la chambre de Matt Borel).
Elle était d’une beauté incroyable et se savonnait délicatement… 
Page 87 : Elle s’approcha du lit. Matt la rejoint et posa ses mains sur ses épaules. Sa serviette glissa le long de son corps. Nue, elle se retourna, se colla contre le torse de Matt et… Venez donc lire la suite !!!

  • Ma critique :

Histoire de Matt Borel détective privé. Dans le premier tome : Matt Borel et Le Président. L’auteur nous emporte dans l’univers de Liloo et Matt, cette aventure se poursuit ici avec brio et entrain, Actions et réactions, l’enquête menée avec brio est captivante, contée ici avec beaucoup de soins pour les détails, j’ai pris plaisir à retrouver les enquêtes de ce détective. Très belle histoire mélangée ici avec un peu plus de romance, j’ai aimé découvrir leurs aventures et suis impatient, de lire le tome III « Matt prend le large. Merci à Jack Beagle pour cette belle histoire qui nous mène en Boslavie.

  • Remerciement :

Un très grand remerciement à Jack Beagle  pour ce roman, le tome est dédicacé ! Merci beaucoup. 

  • Avis personnel :

C’est avec plaisir que j’ai découvert les écrits de Jack Beagle avec les aventures de Matt Borel et le président : le tome 1 de cette saga. J’ai aimé la découverte de ce volume 2, m’a plus également, ce qui m’encourage à attendre avec impatience de découvrir le Volume 3 : Matt-prend-le-large. 

pas encore lu

Non lu

Cotations

Dorothée. C.F.
Philippe. C.F.
Abigaël
Ethanaël
lu le 26/02/19
3.7/5
Lu le 01/04/19
4.2/5
non lu
0/5
non lu
0/5
Jack Beagle
https://www.editions-daventure.fr
Remerciements spéciaux

C’est très chaleureusement que je remercie l’auteur Jack Beagle.
Merci à la Maison D’Édition Daventure
Je vous suis très reconnaissante pour ces tomes et marque-pages, qui rejoindront mes collections livresques.

Dodo et Matt Borel

Format reçu de l’auteur : Format papier (Dédicacé)

Service presse reçu  :  Editions Daventure

http://librairie-editions-daventure.info-commerce.fr/categorie.7.Serie-Matt-Borel.html

Nos partenaires

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial